Islave

Le fétichisme de la marchandise

Création 2018 - Unités / nomade
Michel Bernard - Gaël Soudron

Le point de départ de « ISLAVE » est la lecture d’un petit livre « La Machine est ton
seigneur et ton maître ». Le sous-titre du livre dit déjà tout : analyses, enquêtes et
témoignages sur la vie des ouvriers des usines chinoises de Foxconn, qui la perdent à
fabriquer iPhone, Kindle et autres PlayStation pour Amazon, Apple, Google, Microsoft,
Nokia, Sony, etc…. Evidemment notre intérêt était au plus vif. On y retrouve aussi les
quelques poèmes de Xu Lizhi (ouvrier qui se suicide dans l’usine Foxconn) qui sont
d’une intensité rare : poème sur le travail, la notion même de vacuité à l’oeuvre dans
l’usine, du sens de la vie, de la machine, des contraintes des rapports de force, de la
productivité (production à l’oeuvre dans la répartition du temps, de la vie).
Ces quelques poèmes (difficile de les trouver car la Chine continue de censurer les
informations concernant l’usine Foxconn) sont notre matière première. Tout en
alimentant notre travail de recherche à « La Philosophie du Porc » de Liu Xiaobo.

La prochaine étape sera de travailler sur la notion du capitalisme à l’assaut du sommeil, à partir du livre de Jonathan Crary « 24/7 ».
Enfin une dernière étape de résidence (avant la finalisation vers la création) sera une étape consacrée à l’oeuvre de Henry David Thoreau.
Nous travaillons de manière épidermique : à savoir prendre les matériaux à l’état brut et
les insuffler dans des ambiances diverses (utilisation de la musique,) et l’utilisation des programmes et applications qui sont intégrées ou offertes dans les iPhone, iPad, Mac Book … vidéo, photos, musique, rythmes… tout est filtré par l’utilisation d’applications gratuites trouvées dans l’App Store.

Michel Bernard et Gaël Soudron
une production UNITÉS / nomade 2018

Résidence 1 : septembre / octobre 2018