La Mort de Didon

La Mort de Didon transforme le plomb en or.
Un « pop up opéra » qui se découvre comme on explorerait la boîte noire d’une tragédie pour y découvrir qu’il s’agit d’une boîte à bijoux. Un choeur de femmes -toutes reines- y revisite un solo. La mort de Didon devient la pratique d’une alchimie, un secret de femmes, un hymne à la vie dansée.

La Mort de Didon from Amandine Servranckx on Vimeo.

Chorégraphie Sandra Vincent
Avec Anaïs Caillat, Cindy Caraguel, Ariane Carron, Clelia Petranto, Adèle Pion, Marisol Valderrama et Sandra Vincent.
Musique Benjamin Francart
Création lumières Jordan Payne
playsurecompany.be