Non rééducable

Mémorandum théâtral à propos de Anna Politkovskaïa
Reprise aux Riches Claires 14 > 30.04.2016

Les ennemis de l’état se divisent en deux catégories : ceux qu’on peut ramener à la raison et les incorrigibles. Avec ces derniers, il n’est pas possible de dialoguer, ce qui les rend non rééducables… Vladislav Sourkov, circulaire interne, bureau de la Présidence russe, 2005

Anna Politkovskaïa compose une radiographie de l’être humain, une radiographie de la Russie poutinienne, ivre d’elle-même, malade de ses démons, de son autoritarisme à tout va, de son nationalisme sans borne.
Elle en a payé le prix fort : la mort.
Un spectacle vital car il interroge notre espace de parole, c’est-à-dire notre espace de contestation.

Auteur Stefano Massini
Traduction Pietro Pizzuti
Mise en scène Michel Bernard
Acteurs Angelo Bison, Andréa Hannecart
Scénographie Thomas Delord
Dramaturgie politique Aude Merlin
Musique The Social Sanity (Christian Coppin & Michel Bernard)