Événement du 8 mars 2018

  • © Michel Boermans

    Théâtre labo Pass Réservation

    L’enfant Colère

    27 février 2018 › 8 mars 2018

    Au coeur d’une fratrie, sorte de société en miniature, nous interrogeons les formes de l’enfermement. Quatre personnages habités par un désir de libération. Un plongeon dans les profondeurs de l’intime, pour aller en chercher la lumière.
    70’

    Ce soir, j’aimerais vraiment que tout se passe bien. 

    Anna, femme de Nathan
    Clo, sœur cadette de Nathan,
    Raphaël, petit frère de Nathan,
    Et Nathan.
    D’abord il y a un mariage comme une fulgurance, un moment de grâce d’une fratrie rassemblée.
    Puis il y a une moquette qui porte un dernier dîner comme une ultime mascarade et trempe dans le sang du petit frère, jouant le fantasme de son sacrifice.
    Alors il y a la colère inattendue et dangereuse de Clo.

    Au coeur d’une fratrie, sorte de société en miniature, nous interrogeons les formes de l’enfermement. 
    Quatre personnages habités par un désir de libération. Un plongeon dans les profondeurs de l’intime, pour aller en chercher la lumière.

    "L’angoisse est un ours noir qu’il faut chasser à force de rires et de cris. Sinon il revient poser sa patte sur vous et vous ne pouvez plus bouger". L’Ambassade, CHRIS MARKER

    PRIX DE LA CRITIQUE 2015

    « L’Enfant Colère » nominé « Meilleure Découverte »
    Mathieu Besnard lauréat « Meilleur Espoir Masculin »

    L'Enfant colère - Théâtrez-moi from Théâtrez-moi ! on Vimeo.

    Un Festen plus digeste
    “Ne plus supporter l’autre n’empêche pas de l’aimer. Et s’il y a des mots qu’on ne rattrape pas et des secrets divulgués au détour d’une phrase, il reste l’espérance de pouvoir recréer un lien en revenant au corps comme un instinct primaire qui guide les pas.” A-L Lapied, Théâtrorama, avril 2015

    Petits manques en famille
    « Comme une petite lucarne à travers laquelle considérer plus largement les relations humaines et sociétales (…) Les corps, les gestes prennent le relais de la parole. Et le non-dit peut alors se déployer avec une force peu commune ». M. Baudet, La Libre Belgique, avril 2015

    Ecriture et mise en scène Sophie Maillard
    Assistanat Geoffrey Boissy
    Interprétation Sophie Arnulf, Mathieu Besnard, Gabriel Da Costa, Séverine Porzio
    Scénographie et costumes Nina Blanc, Camille Lemonnier
    Lumières Iris Julienne, Emilienne Flagothier
    Son Laurent Gueuning, Gérald Wang  
    Une production du Collectif Novae. Créé au Théâtre Océan Nord en avril 2015
    Avec le soutien du Théâtre Océan Nord et du Théâtre Varia-Centre dramatique de la Fédération Wallonie Bruxelles.
    collectifnovae.be

    Né en 2012, Le Collectif Novae est composé de Sophie Maillard, Gabriel Da Costa et Tatjana Pessoa. A l’instar d’une NOVA, notre collaboration se veut propice aux ÉCLATS sous toutes leurs formes. Depuis sa création, le Collectif Novae c’est : « Lucien » création théâtrale jeune public, « L’Enfant Colère » écriture et mise en scène de Sophie Maillard, « Whatsafterbabel » écriture et création théâtrale de Tatjana Pessoa et « The Blink Experiment » projet en plusieurs étapes comprenant spectacle, performance, installation vidéo et exposition de Gabriel Da Costa et Luca Carboni.

    • Le 27 février 2018 à 20:00
    • Le 28 février 2018 à 20:30 Soirée transversale
    • Le 1er mars 2018 à 10:00 Soirée transversale
    • Le 1er mars 2018 à 20:00 Soirée transversale
    • Le 2 mars 2018 à 20:30 Soirée transversale
    • Le 6 mars 2018 à 20:00
    • Le 7 mars 2018 à 20:00
    • Le 8 mars 2018 à 13:30 Soirée transversale
    • Le 8 mars 2018 à 20:00 Soirée transversale