Danse salle

Akokiya

29 mars › 2 avril 2021 

Résidence

Cie Scratch

Physique quantique, ésotérisme, jonglerie, clown, effets spéciaux

En Lakota, le principal dialecte de « la grande nation Sioux », AKOKIYA signifie au-delà
En utilisant la langue des oiseaux des alchimistes, ce mot peut se décomposer comme suit : Le A- privatif qui veut dire « sans » et Kokija qui résonne chez nous comme « coquille ».
Ainsi, pour nous AKOKIYA signifie aussi le fait d’être « sans coquille », sans protection, sans armure, mis à-nu.

Un projet de Simon Fournier et Anaël Chaval
Mise en scène Christophe Thellier
Soutiens : Fédération Wallonie-Bruxelles La Roseraie, Mc NOH, CCBW
Sortie Mai 2021