Danse Réservation

An Be Taa Mi

Où allons-nous ?

30 avril 2019 • 20:00

D Festival

Tierema Koama (BF) / Compagnie Sombo (BE)
Au Senghor

FR "An Be Taa Mi" est une pièce physique pour cinq danseurs originaires des quatre coins du monde : Maroc, Burkina Faso, Italie et Belgique. Le chorégraphe Tierema Koama a lui-même quitté le Burkina Faso pour la Belgique. Il pose un regard critique sur notre monde dans lequel la solidarité n’a de cesse de se détériorer et où l’éthique n’est plus une valeur sacrée. Le titre du spectacle, "An Be Taa Mi" – Où allons-nous ? – veut nous faire prendre conscience de notre responsabilité collective pour le futur. C’est un appel positif à plus de dialogue et moins de peur.

A travers le corps en mouvement, Tierema questionne l’hypocrisie de notre système qui attise les inégalités sociales et économiques. Avec ses danseurs, il prône l’amour, l’ouverture et le respect comme seules issues pour une vie en harmonie. Le corps dansant nous ramène à l’essence de l’humanité et nous montre que nos similarités fondamentales sont sources d’espoir.

Tierema Levy Koama est un danseur et chorégraphe burkinabé qui travaille en Afrique et en Europe depuis des années. Son travail a été présenté au Festival Echos (Suisse), au Festival Julidans (Amsterdam) et à Bruxelles. Koama est directeur artistique de la Sombo Company, une association culturelle fondée en 2002 pour promouvoir la danse africaine, contribuer par la danse à l’éducation artistique et assurer une revalorisation du patrimoine culturel africain.

NL De Burkinese choreograaf Tierema Koama werpt een kritische blik op onze wereld waarin solidariteit en ethische waarden het onderspit delven. Vijf dansers uit de vier hoeken van de wereld stellen de hypocrisie aan de kaak van een systeem dat ongelijkheid in al haar vormen stimuleert en ons eraan herinnert dat onze fundamentele gelijkheid de enige bron van hoop vormt.

EN Burkinabe choreographer Tierema Koama takes a critical look at our world in which living in solidarity is constantly on the decline and being ethical is no longer considered a sacred value. Through the body in movement, this piece for 5 dancers, who stem from the 4 corners of the world, questions the hypocrisy of a system that fuels inequalities of all kinds, reminding us that our fundamental similarities are our only source of hope.

Chorégraphie Tierema Koama / Danse Ilaria Orlandini, Oualy Foldia Léonce, Elise Bruyere, Francesca Sarraullo, Tiéréma Koama / Son, musique, vidéo et scénographie Alex Cepile / Lumière Charles Hoebanx / Coproduction workspacebrussels / Le Senghor / Avec le soutien de Globe Aroma, Ultima Vez, de Vlaamse Gemeenschapscommissie