Societe

Concours slam

23 mai 2019 • 15:00

Les classes se confrontent sur la scène du Marni pour remporter le prix du meilleur Slam. La slameuse Joy, marraine de cette édition, leur offrira un avant-goût de son nouvel album.

Avec son travail intensif sur les sonorités de la langue, sur le rythme de l’énoncé, sur le jeu avec les mots, sur les formulations lapidaires, le slam est une exploration active des innombrables possibilités du langage écrit et parlé, tant au point de vue communicatif qu’au point de vue de la musicalité. Il constitue une occasion unique de découvrir, sur un mode personnel et pragmatique, la fonction poétique de la langue.

Ce concours organisé par la Cellule Culture-Enseignement du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles propose aux classes participantes de créer leurs propres textes de slam et de les déclamer publiquement, tout en se familiarisant avec les exigences du genre via des ateliers d’écriture spécifiques animés par des slameurs professionnels encadrés par l’asbl SLAMEKE.
50 classes, quelques 1000 élèves issus de 25 établissements scolaires des deuxième et troisième degrés de l’enseignement secondaire ont participé à cette édition.
Les 10 meilleurs slams feront l’objet d’une présentation publique à l’issue de laquelle sera désignée la classe lauréate

Un prix du public sera également octroyé à l’issue d’un vote via internet totalisant plus de 18.000 likes.