Danse/cirque studio

Halaqat

17 > 22 août
Mayar Alexane et Louise Nora Hoekstra
"Frame of Resonance" de Rym Hayouni et Oussema Gaidi

Une performance multidisciplinaire basée sur des recherches sur le paysage du cerveau humain et son effondrement par la maladie d’Alzheimer. Elle s’interroge sur les séries d’informations qui amènent l’être humain à se définir et à définir son environnement, et sur la façon dont cette entité se désagrège et se dissout. Ce projet réfléchit à la notion de foyer et à la nostalgie des patients atteints de la maladie d’Alzheimer pour leur première maison, parallèlement à la mémoire de la ville de Damas et à sa relation actuelle avec ses habitants.
La performance est une collaboration entre le chorégraphe Hoor Malas, l’artiste visuelle Nora Louis Hoekstra et l´homme de théâtre Mayar Alexane.

Mayar Alexane est diplômé de l’Institut supérieur des arts dramatiques de Damas-Syrie en 2013 et a travaillé en tant qu’acteur/performer Sur une variété de projets avec différents réalisateurs. En 2016, il réalise ses propres productions. Partant de sa fascination pour le corps et le mouvement, Mayar a travaillé sur une série de performances qui explorent les lieux qui occupent le cerveau humain pendant les catastrophes. Les mondes qui peuvent s’épanouir dans les arrière-cours du cerveau, lorsque le corps et l’âme se sentent faibles.
En 2017, il a créé son collectif de théâtre avec le chorégraphe Hoor Malas dans la ville de Damas, où ils ont travaillé sur trois performances en collaboration avec différents artistes invités de la ville. Et parviennent à porter leur travail à l’international autour du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord, de l’Europe, de l’Amérique du Nord.
En 2019, Mayar poursuit son master de beaux-arts à Amsterdam à l’Institut d’art néerlandais/ArtEZ ou il travaille sur une série de questions autour de l’image représentative de l’"artiste arabe" sur les scènes européennes, et aborde les différentes formes d’exotisme et de fétichisme qui sont associées au théâtre arabe et à son public du monde occidental.

Loutje Hoekstra (1994) est une artiste autodidacte basée à Amsterdam. Son style est né pendant ses études de biologie où elle avait l’habitude de faire des croquis rapides de ses collègues étudiants et des animaux et plantes qui étaient soumis à son regard. Cette pratique s’est transformée en une méthode pour saisir le noyau émotionnel vivant des choses et s’est depuis étendue de l’incarnation de portraits explicites aux gestes et aux sentiments plus profonds.

Frame of resonance

Cette performance est à propos des interactions entre ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas. Un Happening qui met en présence tous les éléments composant un espace autonome, distinct de ce qui est à l’extérieur tout en le reflétant. Une sphère d’interférences, ondoyant avec les mouvements qui sont indiqués et imposés par l’existence de l’étape suivante.

Rym Hayouni est née en 1996 en Tunisie, performeuse-interprète et actrice, elle poursuit actuellement des études de recherche en sciences du cinéma. Sa pratique artistique a commencé très tôt sur la scène du théâtre, et depuis a parcouru un cheminement du théâtre à la danse théâtrale et à l’art performance explorant les différents médiums et matériaux pour atteindre plus de liberté dans son expression artistique.

Oussema Kaidi
" YnflX", est un activiste de la scène électronique tunisienne depuis 2004. Musicien, compositeur et sound designer, il a orienté ses productions vers l’IDM, le Rhythmic Noise, l’Electronique Expérimentale, suite à plusieurs années d’expérimentations diverses avec la musique acoustique et électronique ainsi que divers travaux interdisciplinaires.

Le projet européen Halaqat est mis en œuvre par le Goethe-Institut en collaboration avec Bozar - Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.
Halaqat est cofinancé par la Commission européenne (sous le titre : EU-LAS CULTURE), le Goethe-Institut et Bozar.
Cofinancé par l’Union européenne
Halaqat - Goethe-Institut Belgien
Facebook
Youtube