DR

Concerts salle Abo & Pass Réservation

Loriers-Postma-Thys

Le peuple des silencieux

9 septembre 2016 • 20:00

Marni Jazz Festival - 13ème édition - piano

FR Considérée depuis les années 90 comme la « leading lady of Belgian jazz », non seulement par son jeu souvent qualifié de lyrique, mais aussi par son talent de compositrice, Nathalie Loriers (originaire d’Andenne) a étudié le piano classique avant de se tourner vers le jazz, en travaillant notamment avec Steve Houben et Charles Loos.
C’est sur la suggestion du Gaume Jazz Festival 2013 qu’elle rencontre la saxophoniste néerlandaise Tineke Postma. Une rencontre propice à de nouvelles explorations tant elle fut magique, inspirante, facile, « swinguante ». Le succès de ce concert, enregistré live, deviendra l’album « Le Peuple des silencieux » (produit par le label De Werf), l’un des disques de jazz les plus acclamés de l’année 2014 en Belgique.
On y on trouve le standard du jazz « How deep is the ocean » d’Irving Berlin et cinq compositions de la pianiste belge.

NL Nathalie Loriers wordt al 20 jaar lang beschouwd als de « leading lady of Belgian jazz » omwille van haar spel dat vaak als lyrisch wordt beschreven en haar talent als componiste. De klassiek gevormde pianiste begon de jazzwereld te verkennen onder invloed van Steve Houben en Charles Loos.
In 2013 ontmoette ze op suggestie van het Gaume Jazz Festival de Nederlandse saxofoniste Tineke Postma. Het klikte onmiddellijk en het duo zorgde voor heel wat magische en uiterst swingende momenten op het podium. Dit live opgenomen concert werd een van de meest bejubelde jazzplaten uit 2014 in België en zal binnenkort leiden tot een nieuw opus.

EN With her skilled composition and her playing often described as rhapsodic, Nathalie Loriers has been the leading lady of Belgian jazz for twenty years. She was classically trained but diverted to jazz by Steve Houben and Charles Loos. The Gaume Jazz Festival 2013 introduced her to the Dutch saxophonist Tineke Postma, an introduction which has been fruitful, leading to new explorations, as well as being magical, inspiring, smooth, and infested with swing. The concert was recorded live and became one of the acclaimed jazz albums of 2014 in Belgium. More is to be expected very soon.

« Entre la pianiste namuroise et la souffleuse frisonne, la conversation atteint des sommets comme il y en eut entre les saxophonistes Lee Konitz et Warne March aux grandes heures du cool. Et l’on a rarement eu le sentiment d’une Nathalie Loriers aussi jubilatoire, comme libérée au sein de ce grand petit trio aux affinités électives. » Dominique Simonet, La Libre, 19/11/2014

« Ce fut une rencontre magique, dit Nathalie Loriers sur la pochette de l’album. Dès les premières notes, cela fut aisé et inspiré, ça swinguait et ça menait vers de nouvelles explorations. » Ce set du Gaume Jazz 2013 fut particulièrement intense. […] L’inventivité mélodique et l’énergie de Tineke associée au lyrisme et à la maîtrise de Nathalie, ça devait faire des flammes. Ça en fait. Cinq compositions de Nathalie Loriers et la reprise de « How deep is the ocean » d’Irving Berlin. Et l’équilibre est parfait dans le son, dans le rythme, dans la ligne mélodique. Les voix du piano, du sax et de la contrebasse s’entrelacent sans se mêler dans la confusion, chacun supporte l’autre sans jamais se mettre égoïstement en avant. C’est pur, c’est limpide, tantôt comme un ruisseau qui gambade, tantôt comme un fleuve en majesté. »
Jean-Claude Vantroyen, MAD-Le Soir, 26/11/2014

Lire la chronique de Jazz@round mag

Piano Nathalie Loriers
Sax Tineke Postma
Contrebasse Nicolas Thys
Le peuple des silencieux (de WERF) 2013