Noeuds

Résidence de création - octobre 2019
Collectif du Lion

« Ils jouent un jeu. Ils jouent à ne pas jouer un jeu. Si je leur montre que je le vois, je briserai les règles et ils me puniront. Je dois jouer leur jeu, qui consiste à ne pas voir que je vois le jeu ». Ronald D. Laing.

« Noeuds », titre provisoire, est un projet théâtral pluridisciplinaire, c’est aussi le titre du livre de l’antipsychiatre Ronald D. Laing dont les textes (série de scénarii, de romans en très bref, de fables psychologiques) nous inspirent.
La double contrainte et l’injonction contradictoire vécues au niveau interpersonnel et sociétal sont à la base de ce projet que nous voulons développer dans une forme hybride, poétique et non sans humour.

Par leur musicalité, leur rythmicité et leur organicité, les théorèmes psychologiques de Laing inspirent une déclinaison corporelle et musicale. Ces boucles de mots, ces ritournelles d’injonctions paradoxales, ces enchevêtrements, ces impasses, ces disjonctions… sont autant de prétextes à imaginer des mises en abîmes, des contre-points, des métaphores autant par le son que par le corps.
L’analyse fournie par « Le capitalisme paradoxant. Un système qui rend fou » écrit par les sociologues Vincent de Gaulejac et Fabienne Hanique, nourrira notre réflexion pour développer la thématique au niveau sociétal.
On quitte la sphère privée, interpersonnelle pour se confronter aux injonctions du monde actuel, et ce particulièrement depuis que nous sommes passés du capitalisme industriel au capitalisme financier.
Tout est là pour créer un jeu de ping-pong, une mise en miroir avec les textes de Ronald D. Laing.

Nœuds - premières pistes de travail explorées lors de la résidence au Théâtre Marni from Collectif du Lion on Vimeo.

Comédien.ne.s Lara Persain, Philippe Grand’Henry, Laurence Vielle (+ écriture, lecture)
Danseuse Circassienne Lucie Yerlès
Musiciens Michel Debrulle, Vincent Granger
Chorégraphe David Hernandez
Mise en scène Baptiste Isaia
Dramaturgie Loïg Kervahut
Sonorisation Christine Verschorren