Nothingness

Création danse de Maria Eugenia Lopez
Première aux Brigittines 12 > 14 mars 2020

Sortie de résidence vendredi 6 mars - 15:00

Nothingness – « néant » – est un projet qui interroge notre rapport au vide, à la non-existence, à la page blanche.

Lors de son récent voyage au Venezuela, la danseuse et chorégraphe a pu constater l’ampleur des dégâts infligés à son pays d’origine par la crise économique et politique.

Valencia, sa ville de naissance, est à moitié en ruines. La rue principale n’expose plus qu’un ensemble de façades tenant à peine debout. Le vide est omniprésent. Tout n’est que traces, poussières, vestiges d’un passé pourtant récent. Comment ne pas être sidéré ? Comment réagir face à la sensation d’impuissance, d’incompréhension ? Comment se réinventer ? Déjà, la végétation sauvage s’est engagée ; elle s’aventure dans les interstices libres de cet espace urbain délaissé et crée de nouveaux assemblages, une nouvelle toile, un nouvel espace de vie : une invitation à dépasser la rupture, à reprendre appui et à reconstruire.

Le travail de Maria Eugenia Lopez se caractérise par la recherche d’un vocabulaire
énergétique et épuré. Ses premiers projets « Versions » (2015),solo sur l’image du corps, et sont dernier projet « Piel » (2018),duo qui questionne la place du toucher dans nos sociétés contemporaines, témoignent de sa volonté de mettre le corps
et ses états au centre de la création.

Concept Maria Eugenia Lopez
Danseurs Shantala Pèpe, Louis Nam le Van Ho
Musique Guillaume Le Boisselier
Création lumière Peter Maschke
Regard extérieur Pascale Gigon
Décor Evelyne de Behr, Peter Maschke
Coproducteurs Les Brigittines, Théâtre de La Vie
Partenaires de résidences Materiais Diversos - Lisbonne, La Briqueterie - Paris, Théâtre Marni
Accompagné par le Grand Studio
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service de la Danse
Photos (c) Denis Gysen, Emmanuel Andrée