(c) Charlotte Sampermans

Danse salle Réservation

Post Anima

Tournée Asspropro

10 › 11 février 2016

Compagnie Opinion Public. Tournée Asspropro

Dans un no man’s land rappelant l’univers de George Orwell, la Compagnie Opinion Public invite un partenaire sur le plateau : la vidéo en temps réel.
Les 5 danseurs issus du Ballet Béjart Lausanne menés par le chorégraphe Etienne Béchard interprètent des humanoïdes à la recherche de leurs sentiments perdus et du sens de leur existence.Dans un jeu de domination, de manipulation, Homme et Machine décrivent le cercle vicieux de l’aliénation, s’affrontant sur l’autel de l’efficacité et de la productivité.

Post Anima tente de révéler les reflets déjà perceptibles des solitudes et mélancolies modernes.

Avec Etienne Béchard, Johann Clapson, Sidonie Fossé, Victor Launay, Arthur Louarti
Lumières Denis Waldvogel
Costumes Emma Paris
opinionpublic.be
60’

* Comme de la science fiction dansée (...) “Ce parcours a un côté onirique, on y plonge
comme dans un rêve et on s’ouvre à l’imaginaire". D. Béclard. L’Echo

* L’humanité ne tient qu’à un fil... (...). La compagnie Opinion Public dessine une fresque futuriste où les machines ont pris le pas sur les hommes, pour les muter en humanoïdes évoluant dans un univers froid. De la danse à la science... fiction. Post Anima ouvre la réflexion sur la société moderne,qui tend à se déshumaniser, comme on assèche une rivière. (...) Le découpage musical, du classique au contemporain, dans une parfaite fusion des genres, s’accorde sur la partition de cette création, dans laquelle chaque artiste se donne à corps perdu pour redécouvrir la portée des sentiments(…). La fluidité des chorégraphies hypnotise le public qui retrouve le plaisir de l’émotion, en prévention d’un abus de modernité dominée exclusivement par le monde numérique." Ange-Lise Lapied, theatrorama

* "La beauté des corps et de ses mouvements est à couper le souffle. Les chorégraphies d’Etienne Béchard sont remarquables et l’exécution des
danseurs admirable." Mathilde Schmidt, Le Suricate

  • Le 10 février 2016 à 20:00
  • Le 11 février 2016 à 20:00

(c) Charlotte Sampermans