Expos

Vanishing Gardens

Photos de Philippe Graton

7 mars › 4 avril 2013 

Dans le cadre du festival Regards Croisés 2013

« Les cabanes symbolisent nos désirs de liberté et d’aventure. Elles
abritent nos rêves d’enfants bâtisseurs et nos outils d’homme. Elles
sont faites de bric et de broc mais, quand on prend le temps de les
regarder, chaque cabane révèle une personnalité, un sens de la
débrouillardise, une forme de défi, d’obstination, d’humour, parfois
d’art. » Philippe Graton
Les potagers urbains et leurs cabanes, Philippe Graton n’a de cesse
de les immortaliser. Car ils disparaissent rapidement. C’est l’un des
mensonges de notre société : ces lieux sont indispensables à la vie
dans nos villes, mais on les détruit aux profits de projets immobiliers
lucratifs.
En 2009, Philippe Graton réagit : il accroche trente photographies de
cabanes aux grilles d’un chantier qui vient de raser plusieurs hectares
de potagers urbains. Cette exposition sauvage fait grand bruit. Des
photographies sont taguées, d’autres arrachées, mais les colons
du carré de potagers Ernotte sauvent ces tirages, qui deviennent
les icônes de leur lutte pour sauver ces derniers endroits de liberté.
Ce sont ces tirages, ceux-là mêmes qui défrayèrent la chronique en
2009, qui sont accrochés aux cimaises du Marni.

philippe-graton.com

VERNISSAGE de l’exposition le jeudi 07.03 à 18:30


Avec Wine-Not, vins du Languedoc Roussillon « Du producteur au consommateur »
19 > 21:00 - BAR : A Table ! avec L’Ouzerie, cuisine grecque
21:00 - BAR : Aurelia- Concert Marni Club

Lire l’article de la Tribune de Bruxelles :


Lire l’article du Soir :


Lire l’article de la Libre Belgique :