• IMG/jpg/picto_creationmarni_100x100px-2.jpg

Théâtre

YESSO

Première belge !

4 › 9 octobre 2012

Portrait d’un sénégalais d’aujourd’hui : celui d’un africain, celui d’un jeune homme de 25 ans qui au-delà du tragique de l’histoire et des préjugés, dessine le rêve de sa propre indépendance.

" La nuit des Noctambules ", émission animée par DJ Yaya, débute dans quelques instants. Emission aujourd’hui très spéciale car c’est la veille de la grande fête de l’Indépendance Africaine. Alors que les officiels sont en plein préparatifs, que les présidents relisent leur discours, que les invités suent dans leur costume de représentant , Yaya est en pleine forme. La nuit est chaude. Yaya vient de relire Frantz Fanon et Aimé Césaire. La négritude, le colonialisme, l’indépendance, et l’avenir…tout cela tourbillonne dans sa tête. A peine lancé le premier morceau, Yaya plonge dans sa vie (son enfance, ses années d’études, ses lectures, ses musiques) et tente d’imaginer une autre indépendance : celle qu’il veut inventer avec sa belle, plus belle que les étoiles.

Ecouter l’interview de Yaya Guissé sur Radio Campus
Lire la critique de Samuël Bury - Demandez ler Programme
Lire la critique de Suzane Vanina - Rue du Théâtre

Mardi 04.10 - 21:00 CONCERT DE SADIO CISSOKHO AU BAR

Originaire de la Casamance, le griot maître de kora Sadio Cissokho est né dans la célèbre famille de musiciens Jali qui a transmis l’histoire et tradition dans la région sud du Sénégal depuis plus de 700 ans. Il marie aux « struggle songs » mandingues des groove de basse ouest-africains et le son énergique de batterie de Casamance, insufflant un souffle moderne sénégalais à son public.

_

Michel BERNARD est dramaturge, auteur, metteur en scène. Avec Unités/nomade (fondée en 2010 avec Frédérik Lars Haùgness), il aime faire tourner des spectacles qu’il destine au plus grand nombre sans négliger pour autant une recherche scénique pointue et la mise en valeur d’écritures contemporaines* (…). Il ne se fixe aucun carcan de durée comme aucune règle de forme, avec une question grave qui le taraude en permanence : « Comment peut-on essayer de vivre et organiser une vie ici-bas avec toute sa beauté et toute son horreur ? ». Ce qui le fera se ranger dans une démarche de théâtre engagé, que ce soit du point de vue économique, sociologique ou politique. (Suzane Vanina)

*“Mal de Mère” de Vinciane Moeschler (2009 et 2012), “Versus” de Fréderik Haugness et Michel Bernard (2009), “Non rééducable – Mémorandum théâtral à propos d’Anna Politkovskaïa” de Stefano Massini (2010), « Parking Song » de Sonia Chiambretto (2012).

YAYA GUISSE est animateur et journaliste à Walfadjiri-Kaolack, la chaîne de Tv et de radio la plus écoutée au Sénégal. Animateur dj, il anime plusieurs émissions. Journaliste, il couvre les actualités de la ville et de la région. Formé et rompu au théâtre depuis ses 16 ans, il a créé la compagnie "Acte3" avec laquelle il porte des projets sénégalais, africains et internationaux axés autour de la volonté d’agir pour et avec la société. Acte 3 croit à une culture durable, à la responsabilité globale et à la communication interculturelle.

Ecriture & mise en scène Michel BERNARD
Avec Yaya GUISSÉ
Assistante à la mise en scène Sophie DELACOLLETTE
Régie & astuces Al Hassan BÂ
Musique THE LOCAL SANITY
Chargée de diffusion Fanny DE MARCO
Scénographie Michel BERNARD, Aline BREUCKER, Thomas DELORD
Entraînement chorégraphique Hiroshi WAKAMATSU
Avec le soutien de WBI
Le texte a bénéficié d’une bourse à l’écriture de la SACD
Avec la complicité du Théâtre Isocèle.

Remerciements : Jean-Christophe Potvin, Quintijn, Fafa, Ticko, Rougui, Tapha, WalfAdjiri Kaolack, Matar, Ousman, Fall (Le Relais), Olivier Masset-Depasse, Versus production, Eva Houdova, Aurélie Bess (Alliance franco-sénégalaise de Kaolack), Babakar, Sylvain Prudhomme (Alliance franco-sénégalaise de Ziguinchor), Fatou, Oumar Ndao, la Compagnie théâtrale Bou-Saana, Ndéye Sagne, Joël Decharneux, Isabelle Régnier.

PREVENTE - PRESALE - VOORVERKOOP - 2€

  • Le 3 octobre 2012 à 20:00
  • Le 4 octobre 2012 à 19:30
  • Le 9 octobre 2012 à 20:00