(c) Gaël Turine

8 mars

Archive : Saison 2020-2021

8 mars 2021 • 10:00

Journée internationale des droits des femmes

Une campagne du Samu social

La précarité, les violences, le viol, la traite des êtres humains sont des réalités pour un grand nombre de femmes.

Le Samusocial, Amnesty International, SOS Viol, Bruzelle et Amazone, témoins de première ligne, unissent leurs voix pour dénoncer les violences faites à l’encontre des femmes et rappeler que le respect de leurs droits est l’affaire de tous.
Les femmes ont des droits ! Agissons chacun, chaque jour, pour les faire respecter.

Ces organisations agissent au quotidien dans leur sphère d’intervention pour protéger les femmes et défendre leurs droits. En 2020 :

- Le Samusocial a hébergé et accompagné 2.263 femmes sans abri, dont de nombreuses victimes de violences.
- BruZelle, qui lutte contre la précarité menstruelle, a distribué 340.000 protections périodiques en Belgique.
- Amnesty et Sos Viol ont déjà récolté des dizaines de milliers de signatures pour leur pétition “STOP aux violences sexuelles » appelant les autorités à mieux lutter contre le viol et les violences sexuelles, qui touchent en premier lieu les femmes et les filles.

Si elles agissent spécifiquement, chacune dans leur champ de compétences, leur action de terrain concerne souvent le traitement ou la prise en charge des blessures, des effets de comportements inappropriés ou de droits qui ont été bafoués.

Témoins de première ligne, ils portons la responsabilité de dénoncer les réalités vécues par ces femmes que leurs équipes soutiennent et accompagnent. Et rappeler qu’un travail de chacun est nécessaire afin d’agir sur les causes des problèmes vécus par les femmes.

Chaque citoyen, chaque décideur, peut être plus conscient, plus vigilant, pour accompagner les femmes, lutter contre les violences à leur encontre et défendre leurs droits.

(c) Gaël Turine