Danse

D Festival/Point Culture : Le chorégraphe est-il seul maître à bord ?

Cycle : Les Artistes au Travail

5 juin 2014 • 12:30

Première rencontre du nouveau cycle « Les artistes au travail » autour de la question « Le chorégraphe est-il seul maître à bord ? ».
Marie Baudet, journaliste à La Libre Belgique, s’entretiendra avec les chorégraphes Lise Vachon (Q) et Olga de Soto (ES).
Lire l’interview de Olga de Soto dans Agenda Magazine
90’

Réservation souhaitée 5€ ( sandwich inclus)

RESERVATION

Lise Vachon est chorégraphe et danseuse d’origine canadienne, établie à Bruxelles depuis 1997. Elle est formée en danse classique et contemporaine à Montréal et à Toronto, puis diplômée de PARTS en 2000. Elle entame sa carrière comme danseuse et parfois assistante avec plusieurs chorégraphes parmi lesquels : Dominique Duszinsky, Arco Renz, Anne Teresa De Keersmaeker, Michèle Noiret et Marc Vanrunxt. Depuis 2007, elle développe son propre travail chorégraphique qui est présenté à l’international. Elle crée et interprète le solo "bliss" et les duos "Sliding" et "ZONES".

Olga de Soto est chorégraphe, interprète et chercheuse en danse, elle est née en Espagne et établie à Bruxelles. Elève du Conservatoire national de musique et de l’École supérieure d’art dramatique et danse de sa ville natale, Valence, Olga de Soto poursuit sa formation au CNDC d’Angers. Elle a travaillé avec Michèle Anne de Mey, Pierre Droulers, Felix Ruckert, Meg Stuart, Boris Charmatz et Jérôme Bel durant plus de cinq ans. Elle débute son travail de création en 1992, avec la création du solo "Patios". Cette pièce sera suivi de créations présentées dans des festivals et théâtres en Europe, entre autres : "Paumes", "anarborescences", "Eclats mats", "histoire(s)", "INCORPORER ce qui reste ici dans mon cœur", "Une Introduction"…
Ces dernières années Olga de Soto s’est consacrée à des projets de création intimement liés à des processus de recherche, qui s’appuient sur un important travail de documentation.
Elle est régulièrement invitée à donner des ateliers, des cours et des conférences, où elle partage sa méthodologie de recherche et son travail de documentation, qui a comme thèmes principaux l’histoire de la danse, la perception et la transmission.