Danse/cirque labo Réservation

To be schieve

3 › 4 avril 2024 • 60'

OR A ROMANTIC ATTEMPT

D Festival
Création de Fanny Brouyaux / Too Moved to Talk

(« Schieve » signifie tordu ou fou en bruxellois.)

« Dissociation, conversion, auto hypnose, danse…Magie nominative. Si on lui donne un autre nom, la chose semble en être une autre ». La femme qui tremble. Siri Hustvedt

Dans son nouveau solo « To be schieve or a romantic attempt », la chorégraphe et danseuse bruxelloise Fanny Brouyaux, issue d’une formation de musicienne et danseuse classique et contemporaine, s’intéresse à l’aspect viscéral du mouvement romantique : la corde sensible.
A travers un travail de maîtrise rythmique de tensions physiques et mécaniques de différents états émotionnels : l’émergence d’un sanglot, la technicité du tremblement, du spasme, elle explore les frictions entre gestes maîtrisés et les mouvements incontrôlés qui la traversent lors de crises de spasmophilie. Ex-violoncelliste, elle invite le regard du spectateur au trouble, jouant sans cesse de cette opposition entre gestes virtuoses lyriques et gestes pulsionnels anarchiques.
Accompagnée d’une bande son composée entre autres de différents caprices de Paganini, la danseuse détricote les tensions qui habitent son corps partant à la rencontre de fossiles d’émotions.

[NL]

("Schieve" betekent "verdraaid" of "gek" in het Brussels)

In haar nieuwe solo "To be schieve or a romantic attempt" focust de Brusselse choreografe en danseres Fanny Brouyaux, die is opgeleid als muzikante en klassieke en hedendaagse danseres, op het viscerale aspect van romantische beweging : de hartslag.
Door de ritmische beheersing van de fysieke en mechanische spanningen van verschillende emotionele toestanden - het opkomen van een snik, de techniciteit van het beven, van spasme - verkent ze de wrijving tussen gecontroleerde gebaren en de ongecontroleerde bewegingen die door haar heen gaan tijdens aanvallen van spasmofilie. Als voormalig celliste nodigt ze de toeschouwer uit om zijn blik te verstoren, waarbij ze voortdurend speelt met de tegenstelling tussen lyrische virtuoze gebaren en anarchistische impulsieve gebaren.
Begeleid door een soundtrack met de caprices van Paganini ontrafelt de danseres de spanningen in haar lichaam, op zoek naar fossielen van emoties.

[EN]

("Schieve" means "twisted" or "crazy" in Brussels)

In her new solo "To be schieve or a romantic attempt", Brussels-based choreographer and dancer Fanny Brouyaux, who trained as a musician and classical and contemporary dancer, focuses on the visceral aspect of romantic movement : the heartstrings.
Through rhythmic mastery of the physical and mechanical tensions of different emotional states - the emergence of a sob, the technicality of trembling, of spasm - she explores the friction between controlled gestures and the uncontrolled movements that run through her during attacks of spasmophilia. A former cellist, she invites the spectator’s gaze to be disturbed, constantly playing with the opposition between lyrical virtuoso gestures and anarchic impulsive gestures.
Accompanied by a soundtrack that includes Paganini’s caprices, the dancer unravels the tensions in her body, setting off to find fossils of emotion.

  • Le 3 avril 2024 à 20:30
  • Le 4 avril 2024 à 20:30

Vous aimerez peut-être aussi

  • (c) Simon van der Zande

    Danse/cirque

    Nos Feux

    9 › 10 avril 2024 • 45'

    D Festival
    Création de Léa Vinette

Chorégraphe et danseuse Fanny Brouyaux
Assistant chorégraphique Jason Respilieux
Créateur lumière Quentin Maes
Créateur son Patrick Belmont et Yann Leguay
Regard ponctuel et assistant dramaturgique Louis Combeaud
Regard extérieur Fanny Brouyaux
Autres regards ponctuels David Séchaud, Sophie Guisset, Angela Rabaglio, Micaël Florentz et Baptiste Conte
Costume Rose Alenne Voleau
Maquillage Colette Menet
Avec le soutien de Charleroi danse, Grand Studio, Mille Plateaux - CCN La Rochelle dans le cadre du dispositif de l’accueil studio du ministère de la Culture, CCN - Ballet de l’Opéra national du Rhin dans le cadre du dispositif Accueil Studio 2023, Théâtre du Marché aux grains - Bouxwiller, Accueil studio : POLE SUD CDCN – Strasbourg, Theater Freiburg (DE), L’Abri (CH), Onassis (GR) et Trois -C-L Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois dans le cadre du Réseau Grand Luxe 2022-23, Théâtre Marni, Centre culturel d’Anderlecht, La Fabrique de théâtre.
Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles Service Général de la Création Artistique-Service de la danse.
Too Moved to talk est accompagné par Le Grand Studio.
fannybrouyaux.com